Posted on

Studio Numéroté

Marine, la fondatrice de Studio Numéroté, est une femme qui fait les choses à 100% et va au bout de ses idées.

Petit retour en arrière.

Après sa formation aux Arts décoratifs de Strasbourg, pendant laquelle Marine se passionne pour la fabrication d’objets faits main, elle décide de devenir Visual Merchandiser. Elle débute alors sa première expérience professionnel au Bon Marché, puis continue son parcours chez Princesse Tam-tam, A.P.C. puis Diptyque. Elle y découvre la mise en scène des produits dans son aspect créatif et commercial en jouant avec les univers des différentes marques.

Le déclic.

Pendant ces 8 ans d’expériences en entreprise, l’envie de créer un projet qui lui appartienne prend place. Elle est de plus en plus vigilante par rapport à sa consommation : elle achète principalement des produits alimentaires en vrac, se fournit auprès de petits producteurs.. Elle chine ses meubles sur Le Bon Coin et passe de nombreux dimanche matin sur les brocantes !

Son projet.

C’est alors qu’elle décide de lancer son propre projet : Studio Numéroté. Un projet dans lequel le travail n’est plus compartimenté, ou elle pourra exprimer sa créativité de A à Z. Un projet dans lequel elle est à la fois responsable de l’image de marque, du graphisme, des photos, du site internet et des produits qu’elle vend. Un projet qui correspond vraiment au monde auquel elle croit : un monde dans lequel on porte une attention à chaque objet, soit parce qu’il est unique, vintage, soit parce qu’il est produit en série très limité – Numéroté.

Ce Studio, lieu créatif qui réunit plusieurs expertises, lui permet aussi de rassembler plusieurs passions sous un même nom : le merchandising avec des projets en free-lance, les créations faits mains et surtout la seconde-main.

Le vintage.

Il faut dire que Marine est une grande fan d’objets de décoration vintage. Toute occasion est bonne pour dénicher de nouvelles trouvailles. Lors d’un week-end entre potes à la campagne, on la retrouve toujours dans la brocante du coin, et même une virée chez ses parents, à Besançon, se transforme en chasse aux trésors. Elle aime chiner des objets du quotidien, de la vaisselle. Elle a un penchant pour les matières naturelles, les formes épurées, et privilégie les années 30 aux années 70 et leurs magnifiques teintes ambrées.

Et puis, déformation professionnelle oblige, Marine porte une attention particulière à raconter une histoire autour de chaque objet lors de ses photo-shoot. Elle plonge la vaisselle d’antan dans un univers visuel plus contemporain, brut. Elle utilise des matériaux – prêtés par des potes designer pour ne pas gaspiller – pour créer des contrastes de couleurs, de matières. Bref, elle s’applique à magnifier chaque objet comme s’il était une sculpture.

Le fait main.

Cette quête de sens, vous vous en doutez, on la retrouve aussi dans la fabrication des objets faits mains par Marine (comme ces lampes inspiration vintage absolument sublimes). Chaque matériau utilisé doit être le plus local possible et respectueux de l’environnement ! Et franchement, ce n’est pas une mince affaire. Trouver du bois européen pas trop onéreux ou un système électrique européen, ont été un véritable casse-tête mais elle est maintenant fière de proposer des objets qui correspondent vraiment à sa démarche.

Une démarche qu’elle tire jusqu’au bout.

Si vous vous laissez tenter par l’un de ses objets Numéroté, vous aurez la surprise de découvrir que Marine est vraiment jusqu’au-boutiste. Votre objet de décoration vous sera livré dans un carton récupéré auprès des commerçants de son quartier et il sera rembourré par des confettis de ses déchets papiers et cartons !

Encore bravo Marine pour cette démarche qui magnifie la réduction des déchets, le local et le recyclé pour respecter la nature que nous aimons tant !

Pour (re)découvrir les objets de décoration vintage et les objets faits-mains Studio Numéroté, c’est par ici !