Posted on

Rouge Néon

Céline, la fondatrice de Rouge Néon, promeut le “vintage moderne”: un mix entre des pièces originales et plus classiques, entre style vintage et coupes contemporaines. Un vintage à porter au second degrés, qui doit être décalé, pour offrir une nouvelle dimension à ces trésors oubliés.

Céline a l’âme d’une entrepreneuse.  Elle a besoin de bouger, d’apprendre, de faire des choses différentes tout au long de sa journée. Pas étonnant qu’elle ait donc autant la bougeotte. En quelques années, elle tente un BTS banque, LEA et même l’Université de Droit. Mais rien ne la passionne autant que la mode !

Quand Céline commence à parler vêtements, ses yeux s’illuminent. Bien qu’elle ait un petit faible pour les années 80-90 et leur excentrisme, elle est fan de tous les styles et de toutes les époques. Elle a pu, notamment, affiner son regard lors de quelques mois passés à Londres. C’est avec admiration qu’elle parle des anglaises qui adoptent des looks vraiment différents sans aucune gêne. Pour Céline, c’est le must. Il faut dire qu’elle pourrait passer des heures à observer, détailler une pièce vraiment originale. D’ailleurs, c’est comme ça qu’elle s’est lancée dans le vintage.

Ok, l’achat de seconde-main est une manière de consommer écologique et économique, mais pour Céline, le vintage, c’est surtout une des rares manières de trouver des pièces vraiment spectaculaires. Pour accéder à ces petits trésors, elle est obligée de se fournir aux Etats-Unis. A cette époque, en Europe, les marques vintage qui proposent une sélection pointue, n’ont pas encore éclos.

“Rouge Néon: À travers ce nom, elle s’engage surtout auprès de ses clientes à ne chiner que des pièces qui claquent, qui brillent, que l’on ne peut que remarquer !”

Sauf que Céline trouve que c’est un non-sens que de faire venir des vêtements de l’autre bout de la planète alors que des pièces incroyables, il y a en France aussi ! Il suffit de mettre la main dessus. C’est comme cela que Céline a l’idée de lancer sa marque vintage à elle : Rouge Néon. A travers ce nom, elle fait un clin d’œil aux années 80 qu’elle aime tant. A travers ce nom, elle s’engage surtout auprès de ses clientes à ne chiner que des pièces qui claquent, qui brillent, que l’on ne peut que remarquer !

Ces pièces qui font WAOUH, elle les trouve en friperie solidaire, en brocante, en vide-grenier. Mais Céline met un point d’honneur à ne chiner, pour vous, que des pièces vraiment uniques. Exit le chandail vintage un peu trop vu sur Instagram, la fondatrice de Rouge Néon privilégie les pièces rares, qui ont vraiment une histoire. C’est le cas, par exemple, de cette veste Mickey bleue et rouge qu’elle a récemment dénichée. Dessinée tout spécialement pour les employés du parc Disneyland, c’est une pièce forte et introuvable qui, lorsqu’elle est associée avec un simple jean et un haut noir, peut vraiment donner un style singulier à une tenue.

Ce mix entre pièces originales et plus classiques, entre style vintage et coupes contemporaines est vraiment ce que promeut Céline. Pour elle, le vintage ne doit pas se porter au premier degré. Il doit être mixé, décalé, pour offrir une nouvelle dimension aux trésors oubliés. C’est ce que Céline appelle le Vintage Moderne.

Vous l’aurez compris, Rouge Néon possède tous les atouts d’une véritable marque : un univers singulier, des articles triés sur le volet qui ne possèdent pas la moindre imperfection (là-dessus, Céline est intransigeante. Elle peut parfois faire quatre ou cinq friperies avant de trouver une pièce vraiment parfaite qui corresponde à ses standards) et enfin un lookbook professionnel qui nous donne envie de porter des pièces vintage au quotidien.  

Si vous aussi, tout comme Céline, vous en avez marre de l’uniformisation des looks et vous souhaitez réveiller vos tenues avec des pièces vraiment uniques, vous pouvez consulter sa sélection de pièces vintage ici.